Projet pilote pour l'intégration des langues autochtones - 2022-2023

À la suite d’une réflexion au cours de la dernière année, un projet pilote est instauré pour inclure les langues autochtones lors des numéros présentés dans le cadre du programme Secondaire en spectacle. Ce projet pilote permettra, on l’espère, d’encourager l’épanouissement des jeunes autochtones qui souhaitent s’exprimer dans leur langue maternelle. La promotion de la francophonie demeure au coeur du programme Secondaire en spectacle. ACLAM souhaite simplement faire une place aux langues autochtones qui, a l’instar du français, ont un statut précaire.

 

Pour les numéros en langues autochtones
 

L’objectif de ce projet pilote est de permettre aux jeunes des Premières Nations de chanter dans leurs langues maternelles.

Avant tout, les numéros doivent respecter les valeurs et règlements du programme Secondaire en spectacle. Le projet pilote permet au participant de ne pas tenir compte des règlements 3.1, 3.2 et 3.3. Toutefois, les langues permises demeurent exclusivement les langues autochtones ou le français.


Procédure
1. Une rencontre entre l’école, la région et ACLAM, l'organisme derrière le programme Secondaire en spectacle, doit être tenue pour discuter de la procédure et des enjeux du projet pilote.
2. Les textes doivent être traduits en français et doivent être remis au responsable de Secondaire en spectacle de l’école. Le responsable de l’école et la coordination régionale peuvent accompagner la ou le participant dans la traduction du texte en français.
3. Les textes en langues originales et en français seront remis au jury lors de la finale locale et régionale.
4. Une rencontre entre l’école, la région et ACLAM doit être tenue pour faire un retour sur la procédure et tenter de l’améliorer pour les prochains numéros en langues autochtones.