COVID-19 : Secondaire en spectacle dévoile son plan de relance des activités pour 2020-2021

La sécurité des participants avant tout, covid.secondaireenspectacle.qc.ca propose une approche flexible en quatre phases pour permettre au talent des jeunes de briller malgré les aléas de la prochaine année

Trois-Rivières, 19 août 2020 - La corporation Secondaire en spectacle dévoilait aujourd’hui son plan de relance des activités pour l’édition 2020-2021, disponible en ligne à covid.secondaireenspectacle.qc.ca.

Basé sur les mesures émises par la Santé publique et le plan de la rentrée du ministère de l’Éducation, les objectifs de ce plan sont multiples. Il tient avant tout à offrir une expérience sécuritaire pour les participants, le public ainsi que les artisans qui donnent vie au programme partout au Québec. Les quatre phases du plan sont flexibles pour permettre aux jeunes de progresser dans le concours advenant un reconfinement partiel ou total ou, à l’inverse, un assouplissement des mesures actuelles. Finalement, à l’orée d’une rentrée où l’enjeu de la motivation scolaire sera plus crucial que jamais, ce plan remet Secondaire en spectacle en marche afin d’offrir une expérience enrichissante développant l’estime de soi des jeunes, leur appartenance à l’école ainsi que leur attachement à la culture en français.

Les quatre phases du plan

  1. Advenant un reconfinement total avec fermeture des écoles, la Phase 1 : Activités en ligne permettra de passer à une édition 100% virtuelle de Secondaire en spectacle.
  2. La Phase 2 : Activités à huis clos correspond à un (dé)confinement partiel lors duquel aucun public n’est admis en salle de spectacle.
  3. En vigueur au moment d’écrire ces lignes, la Phase 3 : Activités en formule restreinte permet la tenue de finales devant un public restreint.
  4. La Phase 4 : Fin des mesures de distanciation est en vigueur à partir d’un déconfinement partiel ou complet lors duquel un public complet est admis en salle mais où des directives sanitaires subsistent.

« Un plan en quatre phases a été développé pour donner à la fois des directives claires et une certaine latitude aux écoles et régions participantes. Par exemple, une école peut décider de tenir sa finale locale selon des mesures égales ou plus restrictives que la phase en vigueur selon sa réalité et ses ressources. » explique Hélène Martin, directive générale de la corporation Secondaire en spectacle.« Nous avons également tiré des leçons de mars dernier, notamment grâce à l’initiative #SESquandmême : les numéros seront systématiquement filmés afin de permettre d’avoir un plan B et de passer d’une phase à l’autre sans problème advenant un reconfinement. » poursuit-elle.

Ce faisant, la corporation désire offrir toute la flexibilité nécessaire pour que les jeunes participants puissent s’investir dans le projet et briller comme ils le méritent sans craindre que le concours connaisse une mise en arrêt subite.

Mesures sanitaires

Outre les mesures sanitaires évidentes qui s’appliquent telles que la distanciation entre les spectateurs, le port du masque et autres, plusieurs aménagements ont été mis en place pour assurer une sécurité accrue tout en conservant l’esprit du programme.

On peut penser entre autres à des scénarios alternatifs de remise des prix, la désinfection systématique des instruments et microphones et la prise des coordonnées des personnes participant aux événements de SES. Tous les détails sont disponibles sur covid.secondaireenspectacle.qc.ca.

Développements à venir pour le Rendez-vous panquébécois

Considérant l’ampleur d’un événement comme le Rendez-vous panquébécois (RVPQ) qui inclut l’hébergement de centaines de participants des quatre coins de la province, un plan spécifique est en élaboration. Une mise à jour en ce sens sera faite cet automne. Chose certaine toutefois : l’événement aura lieu d’une façon ou d’une autre, que soit sur le Web ou selon une formule alternative permettant de célébrer le talent et l’audace des jeunes tout en respectant les directives de la Santé publique.

« Tout est en place pour une édition mémorable, car après tout ce que le Québec vient de connaître, on a plus que jamais besoin de voir nos jeunes briller. Et avec l’assurance d’un milieu sain et sécuritaire pour performer, doublé d’un plan de match solide advenant un reconfinement, il ne leur reste qu’à nous montrer ce dont ils sont capables. » affirme Mme Martin.

Le plan de relance des activités 2020-2021 de Secondaire en spectacle sera régulièrement mis à jour pour apporter d’éventuelles précisions et pour faire connaître les développements quant au RVPQ. Les commentaires et questions peuvent être envoyés à [email protected].

À propos de Secondaire en spectacle

Depuis plus de 25 ans, Secondaire en spectacle « fait toute une scène » pour développer l’estime des jeunes, soutenir la motivation scolaire et faire rayonner la culture en français dans nos écoles. Présent dans près de 250 écoles du Québec, le programme se vit en trois grandes étapes : les finales locales, les finales régionales et le Rendez-vous panquébécois. Il permet à des milliers de jeunes chaque année de se familiariser avec les arts de la scène que ce soit par des prestations, l’animation, la technique de scène, le journalisme et le volet Organisateurs qui offre un premier contact avec la gestion d’événements.

La réalisation du programme est rendue possible grâce au soutien du gouvernement du Québec, Long & McQuade, la Fabrique culturelle, les Unités régionales de loisir et de sport du Québec, la Fédération des centres de service scolaires du Québec, la Fédération des établissements d’enseignement privés ainsi que la précieuse implication d’intervenants socioculturels, d’enseignants, de coordonnateurs régionaux et de bénévoles qui ont su faire « toute une scène » pour être l’étincelle à la source de nouvelles amitiés, d’expériences marquantes et de confiance en soi depuis 1994.

-30-

Source :
Gabriel Raymond
Responsable des communications, Secondaire en spectacle
[email protected] / 819-696-8116