Les participants au programme Secondaire en spectacle

Les participants sont des élèves des écoles inscrites au programme Secondaire en spectacle. Ils peuvent s’inscrire à titre d’artistes, d’animateurs, de techniciens, de journalistes ou d’organisateurs. Un autre type de participants s’ajoute également dans le cadre du Rendez-vous panquébécois : les participants libres. Les informations détaillées concernant chaque type de participants (disciplines, catégories, critères d’évaluation, etc.) sont présentées dans la section ci-dessous. Il est important de noter qu’à l’exception des jeunes artistes, les modalités entourant la participation des autres types de participants aux différentes étapes du programme sont déterminées par chacune des régions.

Consultez le Catalogue des éclairages: 
Jeunes artistes

Jeunes artistes

Être artiste à Secondaire en spectacle, c’est diffuser son art et sa passion en présentant sur scène, devant un public, un numéro qui correspond aux valeurs et aux règlements du programme.


Disciplines

Des numéros de tous genres peuvent être présentés à Secondaire en spectacle, à condition que le contenu puisse s’inscrire dans l’une des quatre disciplines décrites dans le tableau suivant. Les numéros des artistes seront évalués par le jury en fonction des critères généraux et des sous-critères propres à la discipline choisie par le participant.

DISCIPLINE DESCRIPTION EXEMPLES 
Musique Performance, avec ou sans voix,
pouvant nécessiter l’utilisation d’une
trame sonore ou encore d’un ou de
plusieurs instruments de musique.
Cette discipline inclut un chant a capella, une
prestation vocale accompagnée d’une trame
sonore enregistrée ou de musiciens sur scène, une
pièce instrumentale, etc.
Danse Performance mettant de l’avant
les mouvements du corps, qui se
font en cadence et qui peuvent être
accompagnés de musique.

Cette discipline inclut les numéros de danse de style
hip-hop, jazz, contemporain, ballet, danse créative, kata musical, etc.

Expression
dramatique
Performance par laquelle les
participants mettent de l’avant l’expression par la parole et/ou les gestes.

Cette discipline inclut les numéros de théâtre, de
slam, de poésie, de mime, de conte, d’humour, etc.

Variétés Performance offerte dans une
discipline diverse, propre au divertissement d’un large public, ou toute autre performance combinant plusieurs disciplines.
Cette discipline inclut les comédies musicales, la magie, le cirque et tout autre numéro présentant au moins deux disciplines mentionnées précédemment.

 


Catégories

Les numéros des jeunes artistes présentés à Secondaire en spectacle sont divisés en trois catégories, peu importe la discipline.

CATÉGORIE DESCRIPTION EXEMPLES

Interprétation

La catégorie interprétation regroupe les numéros  dont la présentation est une reproduction d’une oeuvre étant la création d’un autre artiste que le participant.

Une élève reprend un succès d’une chanteuse populaire, une troupe de théâtre présente un extrait d’une pièce de Michel Tremblay, une troupe de danse présente une chorégraphie d’un chorégraphe connu ou d’un film, etc.

Création partielle

La catégorie création partielle regroupe les numéros dont la discipline prédominante est imaginée, réalisée et livrée par les participants, mais dont une partie du numéro a été empruntée à un autre artiste que le participant.

Un élève chante le texte qu’il a lui-même écrit sur une musique qui existe déjà ou une troupe de danse présente sa propre chorégraphie sur une musique qui a été composée par un autre artiste.

Création totale

La catégorie création totale regroupe les numéros dont toutes les facettes sont imaginées, réalisées et livrées par les participants, que ce soit le texte, la musique, la chorégraphie, la trame sonore, etc.

Un élève interprète le texte qu’il a écrit et la musique qu’il a composée lui-même ou une troupe de danse présente sa propre chorégraphie sur une musique que celle-ci a composée.

 


Critères d’évaluation

L’originalité, la présence sur scène et le talent sont les trois critères à partir desquels sont évalués tous les numéros des jeunes artistes présentés à Secondaire en spectacle. Il est recommandé que chaque participant prenne connaissance des critères et sous-critères d’évaluation propres à sa discipline artistique à partir desquels le jury travaillera.

CRITÈRE
(PONDÉRATION %)
DESCRIPTION GÉNÉRALE SOUS-CRITÈRES
Originalité
(30 %)
L’originalité est la capacité de surprendre et de se démarquer. Elle repose sur l’authenticité de la démarche artistique et le développement d’un concept personnalisé et unique propre au participant.

Capacité à surprendre : performance impressionnante, captivante, complexe, suscitant l’intérêt, etc.

Concept personnalisé : touche personnelle, costume, maquillage, style, authenticité, aspect innovateur, etc.

Présence
sur scène
(20 %)
La présence sur scène fait référence à la manière de bouger et d’utiliser l’espace, à la disposition des objets et à l’attitude générale. Chaque participant est responsable de sa mise en scène.

Aisance sur scène : mouvement, contact visuel avec le public, manière d’être, etc.


Utilisation de la scène : déplacements, décor, mise en scène, etc.

Talent
(50 %)

Le talent est reconnu comme une aptitude particulière à faire quelque chose. Il permet aux individus de se démarquer par leurs capacités remarquables dans un domaine particulier.


À Secondaire en spectacle, le talent des jeunes artistes s’évalue en fonction de sous-critères précis pour chaque discipline.

Musique : qualité dramatique, voix, musicalité, technique. Dans les catégories création partielle et création totale, les juges évalueront la qualité de la composition du texte, des accords musicaux, etc.


Danse : composition, exécution, interprétation et unité de la danse. Dans les catégories création partielle et création totale, les juges évalueront la qualité de la chorégraphie, l’enchaînement des mouvements, la thématique, la cohésion de groupe, etc.


Expression dramatique : interprétation du personnage, voix, temps (rythme, débit, etc.) et utilisation de l’espace. Dans les catégories création partielle et création totale, les juges évalueront la qualité de la composition du texte, des personnages, de la mise en scène, etc.


Variétés : qualité dramatique, technique et prestance. Dans les catégories création partielle et création totale, les juges évalueront la qualité dramatique, la composition, l’exécution, le rythme, l’utilisation de l’espace, l’interprétation, etc.

 

Jeunes animateurs

Jeunes animateurs

Être animateur à Secondaire en spectacle, c’est contribuer au bon déroulement du spectacle et divertir le public pendant les transitions techniques des numéros. En ce sens, les animations se doivent d’être courtes et efficaces. Les animateurs permettent de donner un fil conducteur au spectacle, en plus d’assumer le volet protocolaire et de présenter les participants et les numéros de la soirée. Ils s’adaptent aux particularités des différentes étapes du programme.


Règlements spécifiques aux jeunes animateurs
  • Les animations doivent se dérouler pendant les transitions techniques (changements de décors et d’instruments par les techniciens).
  • Les animations sont d’une durée de 30 à 90 secondes, à moins que la transition technique demande une plus longue intervention de la part des animateurs.
  • Les équipes d’animation qui désirent se rendre au Rendez-vous panquébécois doivent être composées d’un maximum de quatre animateurs. Pour les autres équipes qui ne souhaitent pas se rendre à cet événement, le nombre d’animateurs par équipe est à la discrétion des régions et des écoles participantes.
  • Le processus de sélection des équipes d’animation qui se rendront aux finales régionales et au Rendezvous panquébécois est propre à chaque région.
  • Comme mentionné aux règlements 2.1 et 2.2, le processus créatif ne doit pas être influencé par un adulte, un professionnel ou être issu d’un cours et il ne doit pas impliquer quelqu’un du public, à moins que cette personne ne soit inscrite comme participant dans le numéro.
  • Bien que les trames sonores et les vidéos ne soient pas recommandées pour les animations, elles sont tout de même acceptées. Les animations doivent cependant se conformer aux exigences spécifiques des finales locales et régionales, et à celles du Rendez-vous panquébécois. 
 
Disciplines

Le volet animation du programme Secondaire en spectacle se divise en deux disciplines distinctes. Il n’est toutefois pas rare de voir les jeunes animateurs jumeler les deux disciplines et occuper à la fois le rôle d’animateur et de maître de cérémonie.

DISCIPLINE DESCRIPTION EXEMPLES
Animateur L’animateur a pour tâche de divertir le public pendant les transitions techniques. Les animations doivent donc être courtes, efficaces, et offrir un fil conducteur au spectacle.

• Numéros d’ouverture et de fermeture du spectacle;

• sketchs variés;

• etc.

Mise en situation : entre un numéro musical comprenant beaucoup d’instruments et un numéro de danse, les animateurs doivent assurer le divertissement et l’animation des spectateurs pendant la transition technique.

Maître de cérémonie Le maître de cérémonie est la personne désignée pour s’assurer du bon déroulement de la soirée. Il s’occupe également du volet protocolaire du spectacle.

• Explication du programme de la soirée, des consignes de sécurité et autres informations pertinentes adressées au public;

• présentation des numéros, des participants et de l’équipe du spectacle;

• remerciements aux partenaires;

• etc. 

 


Critères d’évaluation

La décision d’évaluer, ou non, les jeunes animateurs relève de chaque région. Les critères d’évaluation présentés ci-dessous sont un outil permettant de sélectionner, au besoin, les animateurs qui passeront à la prochaine étape du programme. Il est recommandé que chaque participant prenne connaissance des critères et sous-critères d’évaluation à partir desquels il pourrait être évalué.

CRITÈRE
(PONDÉRATION %)
DESCRIPTION GÉNÉRALE SOUS-CRITÈRES
Originalité (30 %) L’originalité est la capacité de surprendre et de se démarquer. Elle repose sur l’authenticité de la démarche artistique et le développement d’un concept personnalisé et unique propre au participant.  Capacité de surprendre : performance impressionnante, captivante, complexe, suscitant l’intérêt, etc. Concept personnalisé : touche personnelle, costume, maquillage, style, authenticité, aspect innovateur, etc. 
Présence sur scène (20 %)  La présence sur scène fait référence à la manière de bouger et d’utiliser l’espace, à la disposition des objets et à l’attitude générale. Chaque participant est responsable de sa mise en scène. Aisance sur scène : mouvement, contact visuel avec le public, manière d’être, etc. Utilisation de la scène : déplacements, décor, mise en scène, etc.
Talent (50 %) Le talent est reconnu comme une aptitude particulière à faire quelque chose. Il permet aux individus de se démarquer par leurs capacités remarquables dans un domaine particulier. Concept : cohérence, capacité d’adaptation, interaction avec les spectateurs, scénario, etc. Technique : articulation, débit, projection de la voix, qualité du français, gestuelle, habileté théâtrale, livraison du contenu, etc.

 

 
Jeunes techniciens

Jeunes techniciens

Être technicien à Secondaire en spectacle, c’est travailler pour assurer les transitions techniques et le bon déroulement du spectacle afin d’offrir aux artistes et aux animateurs les conditions idéales pour présenter leurs numéros. L’implication des techniciens en arts de la scène couvre un large éventail de possibilités. Les rôles qu’ils peuvent occuper dépendent des besoins et des ressources disponibles dans les salles de spectacle. De plus, il n’est pas rare de voir un jeune technicien accomplir plusieurs rôles différents.


Différents rôles possibles
  • Éclairagiste;
  • sonorisateur;
  • accessoiriste;
  • régisseur;
  • technicien multimédia;
  • technicien d’animation;
  • coursier;
  • etc.

 

Critères d’évaluation

La décision d’évaluer, ou non, les jeunes techniciens relève de chaque région. Les critères d’évaluation présentés ci-dessous sont un outil permettant de sélectionner, au besoin, les techniciens qui passeront à la prochaine étape du programme. Il est recommandé que chaque participant prenne connaissance des critères et sous-critères d’évaluation à partir desquels il pourrait être évalué.

CRITÈRE (PONDÉRATION %) DESCRIPTION GÉNÉRALE SOUS-CRITÈRES

Compétences

(50 %)

Les compétences sont
l’ensemble des
connaissances, du savoir-faire
et du savoir-être du
participant.

• Sens de l’initiative;

• capacité d’adaptation;

• créativité;

• gestion du stress et de la pression;

• assiduité au travail;

• polyvalence;

• écoute;

• etc. 

Exécution des tâches (50 %)

L’exécution des tâches est
évaluée en fonction de la
capacité à réaliser les
mandats de même qu’en
fonction de la qualité du
travail effectué.

• Réalisation;

• précision;

• temps de réaction aux imprévus;

• organisation du travail;

• écoute et partage de l’information;

• etc.

 

 

Jeunes journalistes

Jeunes journalistes

Être journaliste à Secondaire en spectacle, c’est réaliser une couverture journalistique des finales locales et régionales, du Rendez-vous panquébécois, du volet formation et de tout ce qui entoure le programme. Pour y arriver, le journaliste dispose de différents canaux de diffusion.

CANAL DE DIFFUSION  EXEMPLES
Écrit

• Rédiger un article sur un élève de l’école qui participe à Secondaire en spectacle et le diffuser dans le journal étudiant.

• Participer au projet « Portraits de Secondaire en spectacle ». 

Radio

• Participer à une émission de radio ou animer une émission de radio.

• Produire des entrevues et des reportages diffusés à la radio.

Vidéo

• Produire des entrevues ou des reportages vidéo.

• Produire une capsule vidéo qui suit le parcours d’un participant à travers les trois étapes du programme. 

Photo 

• Prendre des photos qui accompagnent les articles écrits.

• Prendre des photos qui seront utilisées par les médias (télévision, journaux, médias sociaux, etc.).

• Réaliser un photoreportage.
 

Médias sociaux

• Planifier le calendrier global de contenu des différentes plateformes (ex. : Facebook, Instagram, Snapchat, Twitter, etc.).

• Développer, rédiger et mettre en ligne du contenu de qualité et en assurer la cohérence sur l’ensemble des médias sociaux. 


Critères d’évaluation 

La décision d’évaluer, ou non, les jeunes journalistes relève de chaque région. Les critères d’évaluation présentés ci-dessous sont un outil permettant de sélectionner, au besoin, les journalistes qui passeront à la prochaine étape du programme. Il est recommandé que chaque participant prenne connaissance des critères et sous-critères d’évaluation à partir desquels il pourrait être évalué.

CRITÈRE (PONDÉRATION %) DESCRIPTION GÉNÉRALE SOUS-CRITÈRES
Compétences (50 %) Les compétences
sont l’ensemble
des connaissances,
du savoir-faire et
du savoir-être du
participant.

• Sens de l’initiative;

• capacité d’adaptation;

• créativité;

• gestion du stress et de la pression;

• assiduité au travail;

• organisation du travail;

• etc. 

 Réalisation du mandat (50 %) La réalisation du
mandat est
évaluée selon la
qualité du rendu
final (photos,
articles, capsules
vidéo, etc.) et du
travail global du
jeune journaliste.

• Originalité;

• qualité du français;

• pertinence et qualité du contenu;

• structure des idées;

• clarté du propos;

• sens de l’esthétisme;

• etc.


Le projet Portraits de Secondaire en spectacle

Les Portraits de Secondaire en spectacle réalisés par les Jeunes journalistes lors du Rendez-vous panquébécois 2016 à Amos se trouvent ci-dessous.

   Portrait de Charles Caron

 

   Portrait de Frédéric Beauchamp par Alexandrine Malo

 

Vous pouvez consulter le document pour vous aider dans la réalisation de votre Portrait Secondaire en spectacle.

Jeunes organisateurs

Jeunes organisateurs

Être organisateur pour Secondaire en spectacle, c’est faire partie d’une équipe qui planifie et réalise le spectacle avec les responsables du programme aux paliers local et régional, ainsi que lors du Rendez-vous panquébécois. Voici quelques exemples de tâches dans lesquelles les jeunes organisateurs peuvent s’impliquer, selon les besoins de chaque milieu et la place qui leur est offerte.

TÂCHE DESCRIPTION
Planification • Préparation du matériel, gestion des outils de travail, participation aux rencontres du comité organisateur, etc.
Promotion • Affichage, communiqué de presse, médias sociaux, kiosques d’information, etc.
Réalisation • Logistique, billetterie, lien entre le comité organisateur et les participants, etc. 
Évaluation  • Préparation et distribution des questionnaires d’évaluation (ou autres outils), compilation des évaluations, rencontre bilan avec tous les partenaires, rédaction d’un compte-rendu/rapport, etc.
Autre  • Toute autre tâche jugée pertinente pour la réalisation du programme Secondaire en spectacle dans l’école, la région et lors du Rendez-vous panquébécois.

Critères d’évaluation

La décision d’évaluer, ou non, les jeunes organisateurs relève de chaque région. Les critères d’évaluation présentés ci-dessous sont un outil permettant de sélectionner, au besoin, les organisateurs qui passeront à la prochaine étape du programme. Il est recommandé que chaque participant prenne connaissance des critères et sous-critères d’évaluation à partir desquels il pourrait être évalué.

CRITÈRE (PONDÉRATION %) DESCRIPTION GÉNÉRALE SOUS-CRITÈRES
Compétences (50 %) Les compétences
sont l’ensemble
des connaissances,
du savoir-faire et
du savoir-être du
participant.

• Sens de l’initiative;

• capacité d’adaptation;

• créativité;

• gestion du stress et de la pression;

• fiabilité;

• comportement;

• etc.

Exécution des tâches (50 %) L’exécution des
tâches est évaluée
en fonction de la
capacité à réaliser
les mandats de
même qu’en
fonction de la
qualité du travail
effectué.

• Planification et organisation du travail;

• réalisation des tâches;

• temps de réaction aux imprévus;

• gestion du temps et des priorités;

• qualité de l’implication;

• capacité à évaluer son travail;

• etc.

 

 
Participants libres

Participants libres

Afin de donner l’opportunité à un maximum de jeunes de vivre l’expérience du Rendez-vous panquébécois, des places de participants libres sont offertes. Les participants libres sont des élèves qui ont participé, ou non, au programme Secondaire en spectacle pendant l’année et qui sont intéressés à prendre part aux activités du Rendez-vous panquébécois. Ils ont ainsi l’opportunité d’assister aux spectacles des lauréats et de participer aux formations ainsi qu’aux activités récréotouristiques. Seuls les élèves des écoles participantes à Secondaire en spectacle peuvent s’inscrire au Rendez-vous panquébécois en tant que participants libres. Les modalités entourant la participation et la sélection des participants libres sont propres à chaque région et dépendent de la capacité d’accueil du milieu hôte.